Choisir son matériel

« Je ponce donc je suis » ! Comment bien choisir son papier abrasif ?

Si vous lisez cet article, c’est que vous aussi, comme beaucoup de gens, vous vous êtes déjà posés la question : « Quel papier abrasif choisir ?« . Eh oui, il ne suffit pas d’acheter une ponceuse pour faire du bon travail, il faut l’utiliser avec le bon papier abrasif.

Alors pour vous aider à ne plus vous tromper, nous allons aborder les 4 points à prendre en compte dans le choix de votre papier abrasif.

Pour bien faire votre choix, vous devez vous poser 3 questions :
Qu’est ce que je veux poncer ?
Quels sont les moyens dont je dispose ?
Quel résultat je veux obtenir ?

Voilà c’est fini ! Merci d’avoir lu cet article !
Mais non rassurez vous! On plaisante !!!😂

OK ! Mais c’est quoi un papier abrasif ?

Un papier abrasif, c’est à la base un support papier sur lequel on est venu coller une matière abrasive (en micro brisure), dans le but de façonner la matière. En 1833, John Oakey à Londres, a développé le procédé du verre collé sur du papier. Mais comme dans tous les domaines, il y a eu des innovations. Bien que nous continuons à utiliser le terme « papier de verre« , les matériaux ont évolué et se sont améliorés.

Info insolite :
Saviez vous que les premiers papier abrasif que nous connaissons datent du XIIIème siècle en chine ? A l’époque, ils utilisaient des brisures de coquillage ou du sable collées sur des parchemins.
Plus ancien encore, la peau de requin était employée comme abrasif naturel !

Le support

Aujourd’hui, nous retrouvons 3 types de supports :

  • le papier :
    C’est sans aucun doute le plus économique. Bien que les fabricants l’aient fait évoluer avec les années, il reste toujours un support assez fragile. Il sera surtout utilisé directement à la main ou avec une cale à poncer.
  • la toile :
    La toile est un support tissé. Elle est plus souple que le papier et présente donc de nombreux avantages. En choisissant un « papier abrasif » sur toile, vous choisissez une matière plus résistante qui vous permettra de travailler les zones difficiles d’accès. De plus, comme le tissu, il est très facile de le découper en bande.
  • la maille :
    Pour vous donner une image facile à visualiser, ce support est fait comme un grillage sur lequel a été fixé la matière abrasive. Cette conception évite considérablement l’encrassement de l’abrasif et donc une meilleure efficacité et longévité, grâce à toutes ses micro-perforations.

La matière abrasive

Cette matière abrasive a elle aussi beaucoup évolué ! Initialement et pendant longtemps nous utilisions le sable, puis plus tard le verre, de nos jours il existe une multitude de matériaux :

  • le silex qui est de moins en moins employé.
  • le grenat, qui désigne une famille de petits minéraux formant des cristaux.
  • l’émeri qui est une roche collée sur une toile.
  • l’alumine est l’un des plus courants (surtout pour les ponçage très fin)
  • le diamant qui est une matière très dure (est en réalité un mélange de carbure de silicium et d’oxyde de zyrconium).

Voilà pour les matières les plus connues, il en existe beaucoup d’autres car les fabricants ne cessent d’innover en nous proposant de nouvelles matières synthétiques.

Qu’est ce que je veux poncer ?

La première chose à savoir, est la matière sur laquelle nous allons travailler !
Voulez-vous poncer du bois brut, du métal, de la peinture,… ?
Comme vous vous en doutez, cela va conditionner le choix de notre papier abrasif.

Voici 4 exemples de papiers abrasifs choisis en fonction de la surface à travailler.

  • le grenat est surtout employé pour le bois brut
  • l’émeri est très souvent utilisé pour le travail des métaux
  • le diamant conviendra pour poncer du béton ou de la pierre
  • pour la peinture, qui a tendance à encrasser le papier de verre, privilégiez le corindon.

Rassurez vous ! Inutile de connaitre chaque propriété physique pour bien choisir votre papier de verre. Aujourd’hui les fabricants nous facilitent énormément la tache en indiquant directement sur l’emballage des abrasifs ce pour quoi vous pouvez les utiliser.
De plus, toutes ces nouvelles matières utilisées permettent plus de polyvalence et rendent le papier ponce adapté à plusieurs utilisations : multi-matériaux.

Reportez vous donc directement aux descriptifs du packaging pour choisir le papier abrasif conçu pour les travaux prévus.

Le Conseil BFC :
Nous vous conseillons de toujours bien dépoussiérer votre surface après ponçage avant d’appliquer une peinture ou un vernis.
Utilisez pour cela un aspirateur ou un chiffon humide bien essoré.

Quels sont les moyens dont je dispose ?

Vous vous posez encore la question de quelle ponceuse choisir lorsqu’on débute ? Quel est l’outil le plus polyvalent, qui vous accompagnera dans un maximum de vos projets de bricolage ?
Alors lisez sans plus attendre notre super article qui répondra à toutes vos questions :

Ponceuse excentrique : une ponceuse qui sort du lot ! Le meilleur choix pour vous !

Comme nous l’avons vu dans l’article cité juste au dessus, chaque ponceuse est différente. De par sa fonction mais aussi de par sa forme.

Définir l’outil avant de choisir son papier abrasif

Il est donc important d’acheter le papier abrasif en fonction de l’outil que vous allez utiliser.
Pour exemple, si vous voulez utiliser votre cale à poncer pour l’étape de finition d’une petite surface, vous pourrez trouver du papier découpé directement à la mesure de votre cale à poncer. Ou bien acheter des feuilles à découper vous même en 2 ou 3 pour obtenir la bonne dimension. Assurez vous donc que la longueur du papier corresponde mais aussi la largeur.

Pour ce qui est des ponceuses à bande (aussi appelées tank par les compagnons du devoir) vous devrez être vigilant sur la longueur de la bande mais aussi sur la largeur. Les grandes marques utilisent des dimensions assez standards alors que les marques « premier prix » auront souvent des mesures différentes. Ce qui rendra le choix du papier abrasif beaucoup plus compliqué et de mauvaise qualité. Il est même parfois impossible de trouver du consommable pour ce type de machine !

En ce qui concerne les outils électroportatifs utilisant du papier autoagrippant, d’autres éléments sont à prendre en compte. Nous voulons bien sûr parler de la forme : rond pour les ponceuses excentriques et orbitales ou carré, rectangulaire, triangulaire pour les ponceuses vibrantes. Tout cela n’est qu’un exemple.

Faire attention aux détails de l’outil

Nous vous conseillons d’être vigilant au diamètre de vos disques (pour le cas d’une ponceuse excentrique) mais aussi et surtout, au nombre de trous sur le plateaux de façon à acheter le disque qui ne gênera pas l’aspiration. D’une marque à l’autre nous trouverons 6 trous, 8 trous, 9 … et même 17 trous.

Si comme nous vous avez choisi une ponceuse excentrique, on vous conseille vivement les papiers de modèle Abranet (de la marque Mirka) car c’est le tout en 1. Si vous prenez un disque avec des trous, vous permettrez une meilleure aspiration des poussières mais il s’usera plus rapidement, notamment lorsque vous allez poncer des angles. A l’inverse le papier uni ou dit plein, s’use beaucoup moins vite mais n’a pas la capacité de faire passer les poussières au travers…

C’est la où les papiers micro-perforés rentrent en jeu ! Les disques en maille, eux, ne disposent pas de trous, puisque c’est l’ensemble du disque qui est micro-perforé pour aspirer et évacuer les poussières. Ils sont drôlement pratiques, plus résistant et très efficaces. L’inconvénient d’un bon papier est sont prix. Mirka propose un modèles Abranet un peu plus chers que les autres modèles (types pleins et perforés) mais ils tiennent plus longtemps et préservent mieux votre santé. Nous ne sommes pas rémunérés pour parler de ce modèle mais c’est celui que l’on utilise, on l’adore et ça donne une superbe qualité de ponçage !

Papier abrasif de la marque Mirka

Quel résultat je veux obtenir ?

Vous prévoyez d’aplanir une surface brute et irrégulière ? Vous voulez décaper de la peinture ? Ou simplement poncer finement votre dernière réalisation avant le vernissage ?

Ces différents résultats visés sont autant de papier abrasif différents à utiliser. C’est la taille des grains abrasifs, aussi appelée granulométrie ou rugosité, qui déterminera sa fonction et le niveau de finition.
Pour s’y retrouver facilement les fabricants se sont accordés sur une échelle de notation.
Plus le chiffre présent sur la boite et également reporté au dos de votre papier abrasif sera grand et plus le grain sera fin tout comme la finition. Au contraire plus le chiffre sera petit et plus l’abrasif sera grossier. Ces derniers seront donc utilisés pour dégrossir.

choisir le bon papier abrasif n'est pas si facile.

Mais alors quels sont les différents niveaux de finition ?

Nous vous présentons notre tableau simplifié qui vous aidera à choisir votre papier abrasif en fonction de la finition souhaité.

La taille des grainsLe niveau de finition
en dessous de 60
très gros grain
dégrossissage :
pour retirer rapidement beaucoup de matière
de 60 à 100
grain moyen
décapage et ajustement :
permet de retirer les petites imperfections et irrégularités
de 100 à 120
grain fin
semi finition :
lisse parfaitement le support
de 120 à 240
grain très fin
finition :
retire l’ensemble des traces avant peinture ou vernis
supérieur à 240
grain extra fin
finition très poussée :
utilisation très spécifique (ex : raccord de peinture en carrosserie)

Conseil de pro :
Pour des finitions parfaites procédez par étape ! Commencez toujours par un grain moyen et augmentez progressivement la finesse de l’abrasif.

Il est courant de dire qu’au delà d’un grain 240 les papiers abrasifs sont utilisés avec de l’eau pour les étapes de finition sur métal.

En règle générale, en menuiserie, nous commençons souvent par travailler avec le 80 avant les étapes de finition, où nous utilisons beaucoup le grain 120. Alors prévoyez en beaucoup !!😉
Le 320 peut nous servir à égrainer nos pièces de bois entre deux couches de vernis mais pas la peine d’en avoir beaucoup !

Retrouvez une très large gamme chez notre partenaire Maxoutil pour choisir le papier abrasif qu’il vous faut. Mais n’oubliez pas d’utiliser notre code promo BFC5 pour faire des économies !!!

Vous avez fait votre choix ?

Si après tout ça vous avez encore des questions, posez-les nous dans les commentaires, nous nous ferons un plaisir d’y répondre ! Comme toujours, partagez cet article auprès des bricoleurs de votre entourage.
Avant de partir n’oubliez pas de télécharger gratuitement votre guide numérique « DIY : le guide du bricoleur débutant » ! Il se pourrait que vous appreniez encore des choses !😉

Merci !
Bois Feuilles Ciseaux
Apprendre le bricolage, ensemble et simplement.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire