Cabane en bois pour enfant
Nos DIY

Comment fabriquer une cabane en bois pour enfant

On a tous vu cette cabane en plastique pour enfant dans les jardins de notre entourage. Quand on a vu le prix de ces cabanes, nous avons eu peur 😅. Nous ne sommes pas convaincus par les cabanes en plastique, par leur durée de vie et leur mode de fabrication. De plus on ne les trouve pas forcément très esthétiques. Du coup nous avons réalisé la notre pour la nièce de Thomas et on vous montre comment fabriquer une cabane en bois pour vos enfants en mode petite maisonnette 🏠.

Cette cabane est destinée pour la nièce de Thomas. Les parents et la petite sont très contents. Vous avez vu que la toiture est en OSB, c’est pas l’idéal car l’OSB n’aime pas les intempéries mais ne vous en faites pas car le papa est couvreur et va réaliser une belle couverture ! Il vous suffit d’acheter soit du pare pluie (couverture provisoire) le temps qu’on vous réalise une vidéo sur le bac acier mais si vous savez faire, foncez !!

Si vous voulez réaliser la même cabane en bois que nous, vous pouvez télécharger le plan juste en dessous ⬇️.

Vous ne savez pas lire un plan ? Pas de souci, nous avons fait une vidéo “Comment lire un plan d’une pièce de bois“, où on vous explique comment lire un plan 2D mais aussi faire le lien avec le 3D. En bonus, on vous apprend à lire une optimisation de bois, ce qui vous permettra de réduire les chutes et donc économiser sur l’achat du bois 😉.

Transcription de la vidéo

Salut à tous ! Aujourd’hui je vais vous montrer comment réaliser une cabane pour enfant. Nous avons mis le plan de cette cabane dans l’article vous avez pu cas le télécharger et ensuite reproduisiez la même et dans la vidéo, on va vous montrer l’assemblage. Allez c’est parti !

Timelapse + Voix off

On se retrouve à la partie fabrication et assemblage, alors on va faire différemment de d’habitude, je vous ai fait la vidéo tout en accéléré car ça ce serait trop long de la faire normale entre guillemet et je vais donc vous faire la voix off comme ça.

Sciage

Donc pour commencer vous pouvez couper tous vos bois, grâce à la feuille optimisation (dans le plan à télécharger). Vous pouvez voir que j’ai mis ma tablette en fonds, pour pouvoir voilà coupé et ça évite de gaspiller du papier et imprimés. Vous pouvez couper vos bois à la scie circulaire ou à la scie à main ou si vous avez une scie à onglet comme moi, vous pouvez le faire aussi. Soyez le plus précis possible dans vos découpes pour être le moins embêtés lors de l’assemblage. Vous pouvez garder vos chutes, nous on les met dans une brouette. Pour savoir si vous suivez mon optimisation vous aurez à peu près 8 % de chute. C’est vrai que c’est pas beaucoup vous pouvez retrouver l’optimisation dans la vidéo que nous avons fait qui s’intitule comment lire un plan d’une pièce en bois, on vous met le lien juste en dessous de cette article.

Pour en revenir aux chutes, nos chutes de bois quand elles sont assez grandes on l’ai garde pour en faire une autre réalisation et quand elles sont petites, elles sont gardées du coup dans la brouette pour faire chauffer mon grand père. Une fois coupée d’équerres et biens numérotée, je prendre la pièce 1 2 3 et 4 pour faire les coupes plus complexe. J’utilise la tablette pour avoir mes plans et ensuite à l’aide de régler et d’un crayon, je trace tout simplement mais découpes que je vais réaliser tout de suite.

La sécurité avant tout !

N’oubliez pas les EPI quand vous travaillez donc moi vous pouvez voir que j’ai mes vêtements, mes chaussures de sécurité, aussi une casque antibruit et des gants de sécurité. Vous voyez aussi que je travail beaucoup avec une sacoches, c’est une habitude quand je travaillais au travail, quand on est charpentier on utilise souvent une sacoche. C’est bien car j’ai mes outils, mes vis pas loin et tout ca voila.

Règle pour la scie à onglet et la scie sur table

Donc là je vais me retourner ma scie à onglet en scie sur table. Quand vous utilisez une machine “scie sur table” comme ça, il faut que vous réussissez à délimiter une zone où vous ne mettez pas vos doigts autour de la scie. Donc vous imaginez un cercle au tour de la scie assez large pour surtout ne pas mettre vos doigts dans cette zone là. Vous voyez que je passe d’un côté et de l’autre pour vraiment ne pas mètre mes doigts. Même chose pour la scie à onglet, il y a une règle à savoir c’est ne pas croiser ses bras quand on utilise cet scie. Une main qui tiens la pièce à gauche une l’autre main qui scie et si vous faites l’inverse, c’est la main droite qui tient à droite et la main gauche qui coupent

Assemblage

Maintenant on va procéder à l’assemblage donc j’ai invité mon petit frère à venir assembler la cabane de notre nièce. Donc il est débutant en bricolage ils ne bricole pas régulièrement comme moi donc voilà c’est pour ça que je gère un peu là chose. On a finit d’assembler le plancher qu’on a mis sur tréteaux tout simplement pour être plus à l’aise et on prend les diagonales de notre plancher pour voir si on est bien d’équerre. J’utilise des chutes d’OSB pour faire le plancher. On utilise des vis de 4 mm de diamètre et 4 cm de long de la 4,40mm et j’utilise un OSB de 12 mm vous pouvez avoir toutes les cotes dans l’article. Vous voyez qu’on monte les poteaux avec les pannes qui sont délardé, qu’est ce que c’est le délardage ? Je vous met une petite photo en bas à droite.

Nous faisons les deux côtés et ensuite nous assemblons tous ensemble. On peut voir que c’est très pratique d’avoir la cabane en hauteur pour bien visser dessous et être vraiment à l’aise. Nous assemblons la fenêtre dont vous avez bien évidemment les plans pour pour savoir le positionnement et d’un côté on est juste un montant au milieu pour renforcer le tout. On a utilisé la brouette pour descendre la cabane. On va faire maintenant la charpente toutes les vis qu’on utilise c’était du ⌀6 mm par 120mm et parfois de la 100 mm de long.

Bardage

Là on ensemble le bardage. Le bardage c’est du douglas de 27 mm d’épaisseur. On fait en sorte que les vis ne se voient pas, on peut voir comme les visse sur les rainures au moins ça permet que quand on met la prochaine lame sa cage complètement la vis. On peut voir le rendu final qui est assez propres avec aucune vis apparente. La on met aussi de la vie de ⌀4, 40mm, donc c’est à dire 4 mm de diamètre et 4 cm de long. On fait les deux côtés même principe on coupe la longueur, bien vérifié les diagonales pour bien voir si on est d’équerre. Les diagonales c’est à dire vous mesurez d’un côté et vous mesurez la diagonale vous voyez l’écart que vous avez et vous essayer de rattraper pour être pile poil dans la même longueur et être d’équerre. Maintenant on s’attaque à l’avant donc là on utilise au maximum les chutes ça permet déjà d’économiser du bois et de pas trop en acheter. Donc vous verrez que dans les plans je vous est mis qu’il fallait 7m² de bardage. Vous pouvez prendre ce que vous voulez. On peut voir en fond que à la fenêtre nous avons laissé le bardage c’est normal on aurait pu utiliser des chutes mais en fait je vais juste découper le bardage faire une petite structure et ça nous permettra de faire une fenêtre battante, de deux battants.

On arrive à une partie un peu complexe il faut bien tout mesuré pour que le bois passe très bien. Petit conseil utilisez une chute et faites vos découpes dedans, si ça passe c’est parfait, vous avez juste à refaire la même chose sur une lame définitive et voila.

Derrière c’est le côté le plus simple, on met deux vis et on monte petit à petit. On peut voir que les vis sont bien camouflent ce qui rend un rendu vraiment sympa. On revient sur des coupes un petit peu compliqué. Voilà prenez le temps de bien dessinée de bien voir les choses et placer l’ai pour après visser.

Appel à l’action !!

Par votre demande, on pourra vous faire un petit tuto “comment réussir à faire des petites encoches” comme ça et dites nous aussi en commentaire si vous trouvez le concept sympa que je vous parle en voix off et que la vidéo soit en accéléré. Ca change des réalisations qu’on fait d’habitude.

On peut voir que je mets un petit chaudron sur le côté pour bien voir la pente que nous avons. Au moins ça me permet d’être sûr de mes sciage. Ensuite on fait le chevronnage. Le chevronnage c’est de mettre les petites poutres de bois qui permettra de mettre une couverture dessus. Pour la répartition des chevrons, j’ai simplement fait la moitié et encore la moitié ce qui fait que les chevrons sont espacent de la même longueur. J’ai fait exprès de laisser la dernière lame un peu plus haute pour faire les découpes ensuite ce qui tu permets d’avoir une très belle finition à la fin.

Menuiserie

Maintenant on s’attaque à menuiserie donc j’ai découpé le sur plus de la fenêtre et maintenant je crée un cadre. Je mets deux petits montants et un dernier qui permet de contreventé le tout et que rien ne bouge. J’ai utilisé deux chutes de lame de bardage pour faire une petite tablette et ensuite je fixe des charnières pour l’ouverture de la fenêtre.

On s’attaque maintenant à la porte ! La porte j’ai voulu une cabane très lumineuse du coup j’ai récupéré du plexiglas et créer un petit montant autour. Là je ne mets pas de diagonale pour le contreventemment car c’est le plexiglas qui le fera. Je découpe le plexiglas à la scie sauteuse, c’est vrai qu’il y a plusieurs solutions pour le découper. J’ai essayé au cutter pas évident, on m’a conseillé la disqueuse mais j’ai décidé de prendre ma scie sauteuse avec une lame faite pour ça. Ensuite je pré perce et je vis, ne vissez pas trop fort ça risque de casser votre plexiglas. Maintenant je mets les charnières pour la porte et votre cabane est quasiment terminée.

Petit tour de la cabane

Voilà je l’ai à peu près fini, il me manque juste deux petits loquet à mettre sur la porte. Voilà j’ai mis une porte en plexiglas car je voulais qu’il y ait assez de lumière, que si il fait froid l’hiver ma nièce puisse avoir des lumières. Donc pour le moment la toiture n’est pas faite mais elle sera faite. Voilà la porte simple avec du plexi. Quand on rentre dedans c’est plutôt grave, je pense, pour un petit enfant c’est bien. Ici petite fenêtre avec deux petits loquets donc assez facile à enlevés, suffit après de poussé voilà avec une petite tablette où les parents pour être dehors et ma petite nièce en train de jouer du coup vos enfants pourront mettre une petite dînette ici, je pense c’est ce qu’il est prévu. Après j’ai privilégié donc deux angles avec deux fenêtres parceque au moins ça donne un angle derrière donc on va faire un petit tour. Ici vous connaissez tous cet endroit. Un angle avec rien pour pouvoir la mettre dans un angle du terrain où contre la maison et toujours avec un peu d’espacé ça permet que l’air circuler tout ça pour le bois. Donc voilà j’espère qu’elle sera contente et que les parents aussi, je vais m’attaquer à la couverture et après ça sera fini.

À vous de jouer !

Voilà, la cabane est terminée, maintenant vous pouvez réaliser la même ! Nous il nous manque plus qu’à la ramener à la famille et que ma petite nièce s’amuse avec. Pensez aux transports parceque c’est plus lourd qu’une cabane en plastique. Si vous là mettez dans votre jardin, je vous conseille de faire la réalisation à l’endroit prévu. Si vous devez l’amenner chez quelqu’un, penser à une remorque assez grande.

Voila la vidéo est terminée mettez un petit commentaire pour nous dire ce que vous en pensez. N’hésitez pas aussi à partager la vidéo autour de vous ça nous permettra de nous faire connaître un peu plus. Maintenant je vous dit à la prochaine, bricoler bien, ciao !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  • 1
  •  
  •  

7 commentaires

  • Clément

    Bonjour, un grand merci pour cette vidéo et les plans proposés. Si j’ai bien compris, vous utilisez de l’OSB pour la toiture et le plancher, et du Douglas pour les chevrons, c’est bien cela? A quel prix environ peut être estimée cette maisonnette? Encore merci. Clément

    • Thomas et Kevin

      Avec grand plaisir !! Alors j’ai bien acheté des chevrons en Douglas car il est naturellement Classe III, et il m’a coûter 320€/m2 et après le plancher je l’est fait avec des chutes et la toiture c’est le même OSB (ep 12) que le plancher. Pour être plus précis, cette maisonnette m’a couter environ 180€.

Laisser un commentaire