Choisir son matériel

Combien de serre-joints faut-il acheter ?

Le serre-joint est l’outil qu’on considère banal mais on se rend vite compte que c’est un outil indispensable ! On l’utilise souvent pour maintenir deux pièces entre elles. On dit souvent « on n’a jamais assez de serre-joints dans l’atelier » et c’est pareil pour nous 😂. Pour vous aider à bien choisir vos différents serre-joints, suivez notre article pour découvrir cet outil que le débutant comme l’expert doit posséder.

A quoi sert le serre-joint ?

Vous avez parfois besoin de maintenir des pièces pour pouvoir travailler dessus comme pour faire des perçages, des sciages, du ponçage, des découpes du bois, des soudures, etc… Vous pouvez avoir besoin d’assembler deux pièces entre elles pour pouvoir réaliser un collage et le serre-joint est indispensable. Généralement c’est au moment du collage qu’il faut beaucoup de serre-joints.

En d’autre therme un serre-joint sert à serrer des pièces pour pouvoir travailler dessus.

Détail d'un serre joint à pompe

Un serre-joint est généralement constitué de 3 parties :

  • Un axe ou un rail qui est une barre de métal plate plus ou moins longue
  • Une butée fixe ou un mors qui est fixé à l’extrémité de l’axe
  • Une butée mobile qui peut glisser sur le long de l’axe

Comment l’utiliser ?

Pour utiliser le serre-joint, il suffit de placer la butée fixe contre une pièce à maintenir et faire glisser la butée mobile le long du rail pour venir en buté sur une autre pièce ou sur un établi et enfin venir serrer la ou les pièces. Pour bloquer le mors mobile au rail il faut le forcer pour qu’il se mette en travers à l’aide de la vis, par pression d’une gâchette, ou par un coup de marteau, ce qui créer un moment de « coincement«  entre les deux parties et donc la butée mobile se bloque. Ce moment est le principe de « l’arc-boutement » (source Wikipédia).

À savoir :

Sur du bois tendre, le serre-joint peut marquer le bois lors d’un serrage fort. Pensez à placer des calles entre votre pièces de bois et votre serre-joint. Un autre avantage de placer des cales est d’augmenter la surface de serrage.

Comment s’en procurer ?

Vous pouvez acheter vos serre-joints dans les grandes surfaces de bricolage comme nous le faisons ou sinon sur des sites internet. Faites attention sur les sites car nous n’avez pas les serre-joints en face de vous et donc vous ne pouvez pas jugez la qualité ou le testé.

Par contre les serre-joints dormants vous les trouverez que sur internet ou chez des fournisseurs de quincaillerie.

Poids

Le poids varie entre 500g et 5kg, les serre-joints doivent être faciles à manipuler.

Prix

Il existe de tout, généralement le prix commence à 1€ pour un simple et peux aller jusqu’à 70€ pour un performant.

On utilise très souvent les serre-joints, c’est à dire quasiment à chaque session de bricolage, il est donc important de ne pas négliger la qualité de vos serre-joints car vous risquez de vous lasser de vos sessions. Lorsque le matériel ne suit pas, on ne prend pas un réel plaisir à bricoler.

Les prix d’un bon serre-joint peut freiner lors de l’achat, on vous conseille d’étaler les achats.

Pensez à acheter vos serre-joints par paire pour équilibrer les forces de serrage de vos assemblages.

Thomas :  » J’achète 1 à 2 serre-joints à chaque fois que je vais au magasin de bricolage ! Cela me permet d’étaler les achats des serre-joints et aussi de bien réfléchir à ce qu’il me faut acheter avant d’aller au magasin car à chaque fois que j’y vais, j’en est au minimum pour 50€😅. Cela m’a permis en 2 mois d’avoir une dizaine de serre-joint. »

TYPE DE SERRE-JOINT

Le serre-joint d’angle ou presse d’angle

Ce serre-joint sert pour les assemblage en angle

Ce serre-joint est super utile pour les serrages de pièces en angle droit. Ce type permet juste de serrer des panneaux ou des pièces en bois de faible épaisseur. On l’appelle aussi presse d’angle.

Le serre-joint de maçon

serre-joint de maçon

Le serre-joint de maçon est un peu spécial car la butée fixe et le rail sont la même pièce. De plus il n’y pas de vis pour réaliser le serrage, en effet ce serre-joint se serre avec des coups de marteau. On peut dire que c’est le modèle le plus basique.

Il sert principalement aux maçons pour réaliser des coffrages. La partie mobile peut s’enlever du rail et donc l’axe peut traverser un mur à l’aide d’un trou pour pouvoir bien maintenir le bois de coffrage des deux cotés du mur

Serre-joint pince à ressort

Pince à ressort

Ce serre-joint reprend le principe d’une pinces à linges. Les becs sont resserrés à l’aide d’un ressort. Ce serre-joint est pratique mais le ressort reste puissant (il est plus difficile à ouvert).

Serre-joint pince à serrage

Petit serre-joint cranté

De la même forme que le précèdent, le système de celui-ci est différent. Ce modèle reprend les mêmes principes de serrage d’un serre-joint alors que la pince on ne peut pas gérer la puissance de serrage. Celui-ci à un serrage cranté et se desserre à l’aide de la gâchette jaune.

Le serre-joint rapide / à une main

Serre-joint rapide ou à une main

Ce serre-joint est aujourd’hui le mieux pensé. La zone de contact et la vis de serrage sont remplacés par un système de serrage par gâchette, ce qui permet d’utiliser ce serre-joint à une seule main. Très pratique !!

Second avantage c’est qu’on peut enlever la butée fixe et la mettre de l’autre coté de l’axe. Alors le serre-joint pousse au lieu de serrer.

Il existe en 5 tailles : 150, 300, 450, 700 et même de 900mm de long.

Le serre-joint à pompe

Serre joint à pompe

Ce serre-joint est le plus connu ! Il représente à lui seul 40% des besoins. C’est le plus robuste et le plus puissant. C’est le serre-joint qui offre le meilleur couple de serrage.

Il est très précis dans le serrage ce qui est utile quand on veut redresser un bout de bois. Le bords du rail est cranté ce qui rend un blocage de la partie mobile fiable.

Ils ont souvent des bouts en plastique aux endroits de serrage pour éviter d’abimer les pièces à serrer. Certains modèles ont une rotule au bout du filetage pour permettre de s’adapter au mieux à la forme du support.

Il est idéal pour coller des pièces, redresser des bois et permet aussi de maintenir des pièces de bois pour pouvoir travailler dessus.

Le serre-joint dormant et parallèle

Dormant pour collage

Ce serre-joint est peu rependu chez les particuliers mais reste très connu chez les menuisiers ! La particularité de ce serre-joint c’est la partie fixe de celui-ci qui dispose d’une vis de serrage et la partie mobile est simplement une butée. Ces butées sont sur un gros rail en métal qui est perforé, cela permet de bloquer la butée mobile à l’aide d’une goupille.

Ces serre-joints sont très grands (entre 1m et 4m) et permettent simplement de réaliser des collages de grandes planches de bois (plan de travail, marche d’escalier, plusieurs plateau en même temps, etc…). Le serre-joint dit dormant a la plus grande force de serrage.

Serre joint parallèle de la marque Bessey

Il existe aussi des serre-joints parallèles. Ils reprennent le même principe que les dormants mais sur un plus petit rail comme les serre-joints à pompe. Ils sont plus légers mais ont moins de force que le dormant.

Avant de vous dévoiler la liste des serre-joints à acheter, avez vous lu notre super guide numérique « DIY – Le guide du bricoleur débutant » ? Toujours pas ? Alors n’attendez plus et téléchargez gratuitement notre guide ! Vous retrouverez les 5 principaux problèmes que rencontre les débutants en bricolage et leurs réponses !

Choix de son serre-joint

Les principaux critères de choix

Ces choix s’applique hors travaux de maçonnerie. Voici les critères principaux pour bien choisir ses serre-joints :

  • La capacité d’ouverture

Ce qui fait généralement varier le prix rapidement c’est l’ouverture. Elle commence à 150 mm à plus de 1000mm.

L’ouverture de serrage est simplement la distance maximum entre les deux butées. Plus vos matériaux sont épais, plus vos collages sont grands, plus il faut choisir des serre-joints à grande ouverture.

  • Saillie

La saillie est la longueur entre le bout de la butée fixe (et butée mobile) et le rail. Cette profondeur est généralement autour des 100 à 200mm, ce qui est largement suffisant pour le bricolage. Les serre-joints de 150mm d’ouverture auront moins de saillie.

  • Puissance de serrage

Souvent, quand vous acheter un serre-joint et qu’il n’y a pas écrit une puissance de serrage, c’est qu’il n’est pas de bonne qualité (dans certains magasins ce n’est pas écrit pour tous les serre-joints). La puissance peut monter jusqu’à 1200kg (serre-joint à pompe). Pour du bricolage cela ne sers à rien de prendre autant de force.

Combien dois-je avoir de serre-joints ?

On arrive enfin au vif du sujet !

Voici la liste des serre-joints à acheter pour commencer :

  • 4 à une main 150mm d’ouverture
  • 6 à pompe de 300-400mm d’ouverture
  • 4 à pompe 800 à 1000mm d’ouverture
  • 2 parallèles ou dormants minimum 1000mm d’ouverture

Cela vous fait un total de 16 serre-joints ce qui est parfait pour réaliser la plupart de vos projets.

Ne pas oublier la règle d’or : Il manque toujours 1 ou 2 cm en longueur et il manque toujours 1 ou 2 serre-joints (quelque soit le nombre que vous possédez). Donc ne vous inquiétez pas devant la liste, achetez petit à petit. on vous conseille de commencer par les 800 mm car ils sont plus chers que les petits et après descendez en taille. Les dormants ou parallèles peuvent attendre un peu. Comme le dicton le dit « qui peut le plus, peut le moins ».

Achetez juste la tête des serre-joints dormants

Pour les serre-joints parallèles ou dormants nous avons une petite astuce à vous partager : vous pouvez juste acheter les têtes des dormants. Puis fixez les deux têtes sur un bout de bois droit et percez les axes des deux butées.

L’avantage c’est que c’est moins cher, plus léger et que vous pouvez changer de longueur comme vous le souhaitez et si le bois s’abime, vous pouvez le recycler et le changer par un autre.

Si vous préférez directement acheter vos dormants c’est votre choix mais on vous conseille de vous tourner plus vers des serre-joints parallèles que des dormants. Pourquoi ? Ils sont bien plus légers, maniables et prennent moins de place que les dormants qui sont plus souvent destinés aux ateliers de menuisier.

Quelles marques acheter ?

Il y a deux marques qu’on retrouve souvent dans le bricolage et chez les professionnels : ce sont Wolfcraft (bricoleur) et Bessey (professionnel). Vous pouvez aussi retrouver des marques comme Urko, Piher et pleins d’autres.

Nous achetons généralement du Wolfcraft car c’est un peu moins cher que Bessey et ça reste de bonne qualité. Après vous avez aussi des poignées différentes et à vous de choisir celle qui vous convient le mieux. Pour choisir la forme des poignées, vous commencez à nous connaitre 😏 allez essayer en magasin ! Cela vous permet de voir aussi le poids du serre-joint. Essayer pour de tester sa force de serrage et enfin acheter vos premiers serre-joints !

La poignée droite à l’avantage de pouvoir serrer facilement quand on est un peu à l’étroit. La poignée d’équerre permet d’avoir plus de force (surtout quand on allonge la tige 🙄). Pour la dernière, la poignée à cliquet peut se serrer et desserrer très rapidement, le seul problème c’est que la longueur de serrage est très courte et le manche peut gêner.

Nous achetons principalement des manches droits et à cliquets. Ensuite vous avez aussi les serre-joints à une main qui ont une poignée à gâchette, on vous a d’ailleurs recommandé d’en acheter quelques-uns 😉.

Thomas : Personnellement je préfère les poignées droites car n’ayant pas une « bonne poigne » cela me permet d’augmenter ma force dans mes poignets ! Oui je sais j’optimise toujours tout 😂. Alors qu’avant je détestais ces poignées mais j’ai réussie à trouver le bien dans le mal 😂. Je m’agace tout seul… 😁

Ce qui faut retenir

Nous vous avons montré que les serre-joints sont des outils indispensables dans un atelier, ils peuvent maintenir ou serrer ce qui permet de travailler sur des pièces de bois/panneau. Ils nous aident à faire des assemblages et à réaliser des collages.

Vous savez maintenant combien de serre-joints il vous faut et quelle marque vous devez sélectionner pour garantir la qualité de vos futurs achats.

On espère que cet article vous a aidé dans le choix de vos futurs serre-joints. Si c’est le cas n’hésitez pas à nous dire dans les commentaires quels serre-joints avez-vous ? et quels serre-joints allez-vous acheter ? 😉

Merci !
Bois Feuilles Ciseaux
Apprendre le bricolage, ensemble et simplement.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire