Magnifique tabouret
Nos DIY

Comment réaliser un tabouret avec un seul assemblage ?

Nous recherchons à créer un tabouret pour l’atelier, assez design avec un assemblage technique et le tout avec des matériaux de récupération ! Durant les années d’études en construction bois, Thomas avait appris le « tréteau Buenos Aires » et on a eu l’idée de l’utiliser pour notre tabouret ! Tout au long de cet article, on vous montre comment nous avons réussi à assembler les 4 pieds de notre tabouret avec la même découpe. Continuez à lire pour découvrir ce magnifique assemblage !

Cliquez ici pour télécharger les plans !

Qu’est ce que c’est le tréteau Buenos Aires ?

Tréteaux Buenos Aires

Nous n’avons pas trouvé pourquoi ce nom mais on peut vous dire que son design intrigue beaucoup, son traçage et sa réalisation sont plaisants à faire !

Thomas a pu découvrir ce joli assemblage durant ses années de Bac Pro – Technicien Constructeur Bois. Avec les tréteaux Buenos Aires vous pouvez réaliser des tables, tables basses, tabourets, planches de dessin sur pieds et plein d’autres choses… Comme on vous le dit souvent : « Votre seule limite est votre imagination ».

Pour décrire l’assemblage simplement, c’est un rassemblement de 4 pieds en un point. Chaque pied se croise et s’emboite à l’aide d’un mi-bois en biais. A chaque extrémité, on retrouve une coupe empannon.

Vous avez la possibilité de varier le nombre de pieds entre 3 et 6 et la hauteur du croisement des pieds.

Liste des matériaux et matériels pour fabriquer le tabouret

Pour ce projet, nous avons récupéré les pieds qui sont en sapin et nous avons utilisé des chutes de lame de terrasse en douglas pour l’assise.

Liste des matériaux :

  • 4 pieds de 40 x 40 x 980mm
  • Une assise de 27 x 350 x 350mm

Liste d’outils :

Fabrication du tabouret

Pour commencer, il faut préparer ses morceaux de bois, donc faites le corroyage si nécessaire puis regroupez tous vos outils de traçage. Vous pouvez utiliser un plan fait sur SketchUp ou à l’épure (tracé au sol) mais pour cela il faut avoir de très bonnes notions en dessin technique et en charpente 😅. Le plus simple est la modélisation 3D !

Traçage des pieds

Cette réalisation est plutôt simple à fabriquer mais la partie technique se trouve dans la conception et le traçage. Commencez à prendre tous vos pieds et réalisez le même traçage. Affutez votre crayon et soyez le plus précis possible, écoutez de la musique cool et prenez du plaisir !

Tracer tous vos pieds

Découpe des pieds

Quand on a fini de tout tracer, on attaque le sciage !! Pour cette partie rien de mieux que de revenir à la source avec le travail à la main. On le fait avec la scie à main car tout est en biais et il est difficile de le réaliser à la scie circulaire.

On a commencé par les coupes empannons car c’est le taillage le plus compliqué de ce projet, il demande rigueur et concentration.

Sciage des coupes empannons

Une fois nos coupes d’extrémités faites, nous commençons par couper les arases de notre mi-bois à la scie à main car nous sommes entrain de tronçonner le bois. On ne le fait pas à la scie circulaire car il faudrait réaliser un gabarit. Cela ne vaut pas le coup car les coupes sont petites.

Petit rappel : Il est plus facile de tronçonner le bois avec une scie à main mais à l’inverse il est plus facile de déligner du bois avec un ciseau à bois. Faites attention au sens du fil du bois et utilisez l’outil adapté.

Sciage des mi-bois

Puis nous allons dégrossir et affiner notre assemblage avec le ciseau à bois ! Enlevez la matière au milieu et vérifiez avec un réglé la planéité de votre fond d’assemblage et coupez les bosses s’il y en a. Si vous avez des creux au milieu de votre assemblage, arrêtez-vous et surtout n’essayez pas d’enlever sur les bords ça modifiera votre mi-bois. Au contraire, ça laissera de la place pour le surplus de colle 😉.

Affiner votre assemblage

Assemblage des pieds

Avant d’assembler, on vous conseille de poncer tous vos bois car au niveau des croisements du bois, vous ne pourrez pas poncer correctement donc ça sera plus facile de le faire avant.

Un assemblage un serre joint :p
On en a profité pour faire d’autres pieds pour une table basse

Ensuite, nous avons collé 3 chutes à plat joint pour créer une assise. Attendez que le tout colle bien et sèche bien. Ensuite poncez correctement votre assise.

Collage de chute de lame de terrasse
Récupération de lame de terrasse

Il manque encore l’assemblage des deux parties (pieds et assise) puis quelques finitions. Nous allons utiliser les touillons et la colle pour l’assemblage car l’avantage c’est que c’est invisible. Pour repérer les tourillons de façon précise, on a utilisé les centreurs livrets dans le coffret. Puis nous avons percé et collé !

Pour finir, nous avons fait un chanfrein tout autour de l’assise pour un côté esthétique et pour qu’il soit plus confortable quand on s’assoie. Pour durer plus dans le temps, nous avons huilé à l’huile de lin le tabouret. On n’est pas fan du rendu des huiles sur le sapin car ça le jaunit mais cela reste écologique et durable.

Et voila ! Le tour est joué ! Voici notre tabouret pour l’atelier !! Il va nous suivre pour les traçages de précision, le changer des fers, les cours sur YouTube et plein d’autres choses !

Un tréteau Buenos Aires en tabouret

C’était un pur moment de bonheur lors de cette réalisation ! On a partagé un moment sympa au soleil, nous avons appris, utilisé les outils à main et plein d’autre choses qu’on a kiffé. On l’attendait depuis un moment et il est enfin là, dans notre atelier. Nous allons pouvoir enfin l’utiliser et il nous tarde de vous faire des tutos avec !

Merci !
Bois Feuilles Ciseaux
Apprendre le bricolage, ensemble et simplement.

Dans le même thème :

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

16 commentaires

  • Virginie Vinas

    C’est top, comme conception !!! A l’heure du besoin de réduction des assemblages collés. Je trouve que c’est une super idée. En revanche, est-ce que la coupe est de niveau débutant ou faut-il s’entrainer avant ? Et autre question, je suis intéressée par votre scie à main qui a l’air assez fine. Pouvez-vous me donner la référence ?

    • Thomas et Kevin

      Bonjour, merci pour votre commentaire ! Les coupes sont facilement réalisables du moment où vous maîtrisez bien votre scie à main et vos ciseaux à bois. En revanche la difficulté de ce projets est la conception et le traçage du ce mi-bois.
      La référence de notre scie japonaise est la Silky WoodBoy, vous la retrouverez chez notre partenaire Max Outil avec le code promo BFC5. Attention toute fois, cette scie ne marche pas comme une scie classique. Elle coupe en tirant au lieu de pousser et les dents de dépassent pas le corps donc elle se bloque plus facilement.

  • Sabine R

    Je découvre votre blog avec grand plaisir ! Le tabouret est hyper design. Je ne sais pas je serais capable de le faire en tout cas j’ai adorais regarder la vidéo. Ça m’a fasciné
    Bravo pour ce tabouret et cet article

    • Thomas et Kevin

      Bonjour ! merci pour votre retour !! Avec de la pratique et les bonnes méthodes vous pouvez réaliser le même tabouret que nous 😉!

  • Lionel

    Bonjour,
    Le tabouret est vraiment superbe, merci pour votre article.
    Part contre serait il possible de préciser les angles de coupe ainsi que la profondeur des rainures effectuées ? Car en l’état il est difficile de reproduire cette réalisation nous même.

    Merci

    • Thomas et Kevin

      Bonjour, merci ! Pour les angles et tout, on peut vous envoyer un plan par e-mail. Pour cela vous pouvez cliquez sur télécharger le plans dans l’article. Je ne connais pas votre niveau mais pour cette réalisation il faut une bonne lecture du plans.

  • Bénédicte

    Superbe effet pour ce tabouret !! Voilà un challenge que je garde pour une table d’extérieure que nous avons prévu de réaliser. En espérant arriver à lire le plan, mais j’imagine qu’en cas de besoin je pourrais vous demander de l’aide 🙂

Laisser un commentaire